En territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949. En territoire ennemi : expériences d'occupation, transferts, héritages (1914 2019-02-08

En territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949 Rating: 5,6/10 1185 reviews

En territoire ennemi : expériences d'occupation, transferts, héritages (1914

en territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949

N'y aurait-il dĂšs lors rien de neuf sous le soleil? Plusieurs articles traitent du cas belge, notamment dans le cadre des rapprochements des civils avec l'ennemi. Les expĂ©riences françaises et belges de la Grande Guerre montrent d'abord des occupĂ©s pris entre normes de conduite collectives - imposant une distance avec l'occupant - et stratĂ©gies d'accommodation individuelle - pouvant conduire au rapprochement. DirigĂ©e par James Connolly, Emmanuel Debruyne, Elise Julien et Matthias Meirlaen et prĂ©facĂ©e par Sophie De Schaepdrijver, cette publication nous plonge tout Ă  la fois dans la rĂ©alitĂ© des sociĂ©tĂ©s occupĂ©es en 1914-1918 mais aussi dans la question des consĂ©quences de cette pĂ©riode pour un certain nombre d'acteurs tels les bourgmestres. Les expériences françaises et belges de la Grande Guerre montrent d'abord des occupés pris entre normes de conduite collectives - imposant une distance avec l'occupant - et stratégies d'accommodation individuelle - pouvant conduire au rapprochement. Son grand intĂ©rĂȘt est d'offrir des Ă©clairages sur certains aspects prĂ©cis Ă  partir des derniĂšres avancĂ©es historiographiques des spĂ©cialistes de ces pĂ©riodes. Ces mĂ©thodes seront, lors du conflit suivant, rĂ©utilisĂ©es sur les mĂȘmes espaces par les nazis.

Next

En territoire ennemi 1914

en territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949

Les expĂ©riences françaises et belges de la Grande Guerre montrent d'abord des occupĂ©s pris entre normes de conduite collectives - imposant une distance avec l'occupant - et stratĂ©gies d'accommodation individuelle - pouvant conduire au rapprochement. Il s'agit tout simplement de voir si des rites sociaux qui apparaissent dans ces pĂ©riodes troublĂ©es d'occupation se reproduisent ou au contraire divergent. A une Ă©chelle plus vaste, les occupations s'avĂšrent en outre liĂ©es entre elles par de multiples transferts. De ces tensions et des souffrances de l'occupation émerge une mémoire complexe aux multiples déclinaisons locales. Quels que soient la période et le lieu, les occupations passées ou éloignées contribuent ainsi à nourrir le face-à-face entre occupants et occupés. Les contributions ici rĂ©unies proposent de redĂ©couvrir ces occupations, en 14-18 comme en 39-45 ou durant les sorties de guerre, en France et en Belgique comme en Pologne, en Afrique centrale ou en Allemagne. Vivre une occupation militaire, c'est vivre avec l'ennemi.

Next

En territoire ennemi

en territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949

Il s'agit ici d'une vraie « collaboration » avec les Allemands, mĂȘme si les deux historiennes dĂ©montrent que tous les civils qui aident l'ennemi n'ont pas les mĂȘmes motivations. Changer de focale pour Ă©largir aux autres fronts afin de voir quels sont les points communs, mais aussi les diffĂ©rences dans les comportements des civils mais aussi des soldats des Empires centraux offre un point de vue intĂ©ressant pour cette rĂ©flexion sur les diffĂ©rentes occupations de la Grande Guerre. À une Ă©chelle plus vaste, les occupations s'avĂšrent en outre liĂ©es entre elles par de multiples transferts. L'historiographie dans ce domaine est en plein renouveau depuis quelques annĂ©es. Cette premiĂšre partie de l'ouvrage est donc divisĂ©e en deux sous-parties, chacune introduite par un propos liminaire. À travers les diffĂ©rents articles prĂ©sentĂ©s ici, nous avons donc une vraie mise au point sur plusieurs aspects de l'occupation allemande en Belgique et dans les territoires français occupĂ©s principalement le Nord, le Pas de Calais et l'Aisne durant la Grande Guerre. Entre dialogue et rapport de force, occupants et occupĂ©s s'adaptent Ă  une coexistence imposĂ©e par le sort des armes.

Next

Les occupations en Europe de 1914 Ă  1945

en territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949

The library is particularly specialized geographic era of Northwest Europe. C'est ce qu'essaie de montrer Heiko Brendel lorsqu'il étudie Arthur Ehrardt. Ainsi, Annette Becker et Emmanuel Debruyne font le point sur « occupation et rapprochements avec l'ennemi » : tout le vocabulaire né de ces relations est remis en perspective, notamment les notions de résistance et de collaboration dans le cadre de ce premier conflit mondial. Bref, un ouvrage à découvrir pour mieux comprendre tant les sociétés occupées à travers le prisme de l'ensemble des acteurs concernés que les périodes d'aprÚs-guerre et les phénomÚnes mémoriels dans toute leur diversité. Les contributions ici réunies proposent de redécouvrir ces occupations, en 14-18 comme en 39-45 ou durant les sorties de guerre, en France et en Belgique comme en Pologne, en Afrique centrale ou en Allemagne.

Next

En territoire ennemi, 1914

en territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949

Ce personnage, assez méconnu, austro-hongrois en 14-18, a mis au point des techniques pour lutter contre les insurrections civiles dans les Balkans durant cette guerre. Les contributions ici réunies proposent de redécouvrir ces occupations, en 14-18 comme en 39-45 ou durant les sorties de guerre, en France et en Belgique comme en Pologne, en Afrique centrale ou en Allemagne. The E-mail message field is required. Depuis les années 1990, l'historiographie de la PremiÚre Guerre est en plein renouveau. La question des occupations occupe une place importante dans le cadre de nouvelles recherches portant sur les questions de violence de guerre, le vécu des civils, les enjeux liés à la sortie de guerre ou encore à la mémoire du conflit. Le lecteur devra donc, s'il ne connaßt pas le sujet, lire les travaux cités plus haut de Philippe Nivet ou d'Annette Becker sur 14-18, ou encore Pierre Laborie Le chagrin et le venin, 2011 et Philippe Burrin La France à l'heure allemande, 1940-1944, 1995 pour la Seconde Guerre mondiale, avant de se lancer dans la lecture de En territoire ennemi, 1914-1949.

Next

En territoire ennemi, Expériences d'occupation, transferts, héritages (1914

en territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949

A y regarder de plus prĂšs, l'affirmation mĂ©rite d'ĂȘtre nuancĂ©e. Élise Rezsöhazy et MĂ©lanie Bost traitent pour leur part d'un aspect plus mĂ©connu pour la PremiĂšre Guerre mondiale : les agents belges du contre-espionnage allemand. Entre dialogue et rapport de force, occupants et occupĂ©s s'adaptent Ă  une coexistence imposĂ©e par le sort des armes. Ces deux cas sont trĂšs intĂ©ressants car l'Ă©puration aprĂšs la Grande Guerre a Ă©tĂ© effectuĂ©e Ă  plus grande Ă©chelle en Belgique qu'en France. On pourrait peut-ĂȘtre reprocher le fait que ces espaces sont surtout vus dans la perspective de la Seconde Guerre mondiale alors que des travaux font Ă©tat de nombreux points intĂ©ressants sur l'occupation durant la Grande Guerre, en Pologne notamment 1. En territoire ennemi, 1914-1949, expĂ©riences d'occupation, transferts, hĂ©ritages est le rĂ©sultat du travail d'un ensemble de chercheurs sur les deux guerres mondiales publiĂ© par les Presses universitaires du Septentrion. Quels que soient la pĂ©riode et le lieu, les occupations passĂ©es ou Ă©loignĂ©es contribuent ainsi Ă  nourrir le face-Ă -face entre occupants et occupĂ©s.

Next

En territoire ennemi. ExpĂ©riences d’occupation ; transferts, hĂ©ritages (1914

en territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949

La perspective comparatiste adoptée par les directeurs de l'ouvrage est donc trÚs stimulante. En territoire ennemi 1914-1949 Expériences d'occupation, transferts, héritages Vivre une occupation militaire, c'est vivre avec l'ennemi. Deux articles sont aussi trÚs stimulants. Si ce phénomÚne a fait l'objet de nombreuses études pour la Seconde Guerre mondiale et des conflits ultérieurs, la situation est plus contrastée dÚs lors qu'il s'agit de la PremiÚre Guerre ne serait-ce, pour commencer, que parce que longtemps la Grande Guerre s'est retrouvée dans l'ombre du second conflit mondial. De ces tensions et des souffrances de l'occupation émerge une mémoire complexe aux multiples déclinaisons locales. Quels que soient la période et le lieu, les occupations passées ou éloignées contribuent ainsi à nourrir le face-à-face entre occupants et occupés. Il ne s'agit pas ici de trouver les prémices de la Seconde dans la PremiÚre Guerre.

Next

En territoire ennemi : expériences d'occupation, transferts, héritages (1914

en territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949

On voit ici nettement l'Ă©volution de la pensĂ©e allemande vis-Ă -vis des Juifs : la propagande nazie dans les annĂ©es 1930 Ă©tant passĂ©e par lĂ . Entre dialogue et rapport de force, occupants et occupés s'adaptent à une coexistence imposée par le sort des armes. En refusant les cookies, certaines options du site ne seront pas fonctionnelles. Quels que soient la pĂ©riode et le lieu, les occupations passĂ©es ou Ă©loignĂ©es contribuent ainsi Ă  nourrir le face-Ă -face entre occupants et occupĂ©s. La fin de cette partie est consacrĂ©e Ă  la mĂ©moire de l'occupation dans les grandes villes belges Bruxelles, Anvers et LiĂšge ainsi que dans les communes du Nord et du Pas-de-Calais occupĂ©es. Annette Becker Les cicatrices rouges, 2010 et Philippe Nivet La France occupĂ©e, 1914-1918, 2011 , pionniers sur ce sujet en France, participent d'ailleurs Ă  cet ouvrage collectif et offrent leur point de vue en introduction du propos d'autres chercheurs. Les contributions ici réunies proposent de redécouvrir ces occupations, en 14-18 comme en 39-45 ou durant les sorties de guerre, en France et en Belgique comme en Pologne, en Afrique centrale ou en Allemagne.

Next

En territoire ennemi. , Expériences d'occupation, transferts, héritages (1914

en territoire ennemi experiences doccupation transferts heritages 1914 1949

On peut ici aussi regretter que, dans le cadre d'une étude comparatiste entre les deux conflits, il n'y ait pas de présentation de l'occupation française en Rhénanie dans les années 1920. Quels que soient la période et le lieu, les occupations passées ou éloignées contribuent ainsi à nourrir le face-à-face entre occupants et occupés. Quels que soient la période et le lieu, les occupations passées ou éloignées contribuent ainsi à nourrir le face-à-face entre occupants et occupés L'auteur James Connolly. Il s'agit là, à n'en pas douter, d'une ouverture essentielle de cadres conceptuels et géographiques classiques qui augurent de nouvelles perspectives que le concept de transfert ne manque pas d'ouvrir. Une grande partie des spécialistes de l'occupation allemande dans le nord de la France et en Belgique durant la PremiÚre Guerre mondiale est réunie à cette occasion.

Next